La Manufacture d’orgues

Portrait de Michel JURINE

Né en 1953 à Saint- Étienne (Loire), Michel JURINE a créé l'entreprise en janvier 1997.
Il a été chef d'atelier et harmoniste de la maison RENAUD à Nantes (Loire-Atlantique) de 1991 à 1997. 

À ce titre, il a participé aux restaurations et reconstructions des orgues de Saint-Sulpice, Saint-Roch et Saint-Laurent à Paris, de la Cathédrale de Perpignan, des églises Saint-Michel à Saint-Brieuc, Saint-Germain à Rennes, Sainte-Marie à Limoges, Saint-Pierre et Saint-Paul à Épernay et de la Basilique de Fourvière à Lyon. 

Sa formation lui permet d'aborder l'instrument et sa facture sous ses trois aspects : musical, historique et technique. Il a étudié l'orgue avec Pierre PERDIGON et Louis ROBILLIARD, auprès de qui il a obtenu une médaille d'or à l'unanimité au Conservatoire de Région de Lyon. Parallèlement, il a poursuivi des études universitaires scientifiques (mathématiques et physique) et musicologiques qui le conduisent à l'obtention d'un Doctorat en musicologie à l'Université de Paris-Sorbonne. 

Sa thèse, consacrée au facteur d'orgues Joseph MERKLIN et à la facture d'orgue française au XIX° siècle, a fait l'objet d'un ouvrage en trois volumes édité chez Klincksieck à Paris. C'est avec les compagnons du Tour de France (Fédération Compagnonnique) qu'il a complété sa formation aux métiers du bois.

L’entreprise de Michel JURINE est située à Rontalon. Située  aux portes des Monts du Lyonnais, la commune se situe à 31 km au sud-ouest du centre de Lyon.    http://orgues-micheljurine.com/

Signalons un instrument remarquable qu’il a réalisé à l’église Notre-Dame de Saint-Didier au Mont d’Or : le buffet est très contemporain, l’instrument offre une belle palette de sonorités. Des concerts y sont régulièrement programmés avec des organistes de talent comme Thomas Ospital le 28/09/18.

Qu’est-ce qu’un facteur d’orgue ?

Non, ce n’est pas quelqu’un qui distribue des orgues dans des boites aux lettres ! ....

Un facteur d'orgues (ou organier) est un artisan (ou une entreprise artisanale) spécialisé dans la fabrication et l'entretien d'orgues complets et des nombreuses pièces entrant dans leur construction. Suivant l'importance des opérations de maintenance, on parle de dépoussiérage, de relevage, de restauration (souvent à l'identique), de reconstruction.

Ce métier nécessite la maîtrise de nombreuses disciplines, dont la menuiserie, la mécanique, le travail et le formage des métaux, des peaux et des matières plastiques, l'électricité et l'électrotechnique, l'informatique, ainsi que de solides connaissances musicales et acoustiques . Il est répertorié parmi les métiers de l'artisanat d’art.

Facteur : du latin : facere = faire. Autrement dit, un facteur d'orgues est un « faiseur » d'orgues.

Joseph Merklin

Joseph Merklin, né le 17 février 1819 à Oberhausen en Allemagne, mort le 10 juillet 1905 (à 86 ans) à Nancy, est un facteur d'orgues allemand, naturalisé français après le conflit de 1870.

Joseph Merklin a été le principal et plus direct concurrent d'Aristide Cavaillé-Coll (1811-1899) et les défenseurs de l'un étaient les détracteurs de l'autre.... Les deux hommes, de générations très proches étaient particulièrement inventifs et créatifs pour faire évoluer la facture d'orgues. Vers la fin de sa carrière, Joseph Merklin s'est définitivement démarqué de son concurrent en intégrant l'électricité à ses orgues, avec le système électro-pneumatique "Schmoele & Mols" dont il était le concessionnaire exclusif en France.

Pour en savoir plus sur Joseph Merklin, consultez Wiki-sait-tout !